Vous êtes ici :

Livres

UNDER FIRE

Conçu par Catherine Leroy, Under Fire (Random House) rassemble une sélection d’images par 15 photographes reconnus ayant opéré durant la guerre
du Vietnam dont David Burnett, Larry Burrows, Gilles Caron, Henri Huet, Don McCullin, Kyoichi Sawada et Nick Ut, ainsi que les siennes, toutes “mariées“
avec des textes de journalistes grands-reporters et écrivains de renom dont Phil Caputo, Jean-Claude Guillebaud, David Halberstam, Wayne Karlin, Jean Lacouture,
Tim O’Brien et Neil Sheehan. Le sénateur américain, John McCain, grièvement blessé à la guerre, prisonnier durant cinq ans et décoré, en a fait l’introduction
et Fred Ritchin la postface. Cet ouvrage collectif est un puissant et vibrant hommage aux hommes et femmes dont le travail contribue à la mémoire
collective de ce conflit.
“L’accès inégalé dont a bénéficié une génération de photojournalistes au Vietnam leur a permis de vivre avec un exceptionnel sentiment d’urgence“ écrit Catherine
Leroy dans sa préface. “Avec leurs appareils, ils ont fait la différence. Ils ont donné corps à la guerre même lorsqu’elle s’éternisait et que personne ne semblait plus
y prêter attention. Ce qui nous laisse une photographie encore plus puissante maintenant qu’au moment où elle saisissait ces fragments d’une réalité chaotique.
Aujourd’hui, c’est de l’histoire“.

GOD CRIED

Fin 1968, Catherine Leroy quitte le Vietnam où elle a passé près de trois ans. Elle se lance dans la course itinérante des photoreporters présents sur tous les
points chauds du monde, en Afghanistan, à Chypre, en Iran et dans différents pays d’Afrique et du Moyen Orient. Sa couverture de la guerre civile du Liban lui vaut
en 1976 la médaille d’or Robert Capa. Elle est la première femme à décrocher la prestigieuse récompense attribuée par l’Overseas Press Club of America (OPC).

Durant l’été 1982, l’armée israélienne conquiert le sudLiban et parvient jusqu’à Beyrouth qu’elle pilonne. Alors qu’elle travaille dans la capitale libanaise en freelance
pour l’hebdomadaire Time, elle retrouve sur le terrain le correspondant permanent du titre rival Newsweek, le journaliste australien Tony Clifton qu’elle a rencontré au Vietnam.
Tous deux couvrent le siège de Beyrouth Ouest côté palestinien, notamment lors des massacres perpétrés dans les camps de réfugiés de Sabra et Chatila.
En 1983, ils relatent leur expérience personnelle dans un livre polémique God Cried (Dieu a pleuré) publié par Quartet Books (Royaume Uni).